Interview de Philippe Oddou, directeur général de Sport dans la Ville | Fondation Bettencourt Schueller

Salaires prélèvements
Image Interview de Philippe Oddou, directeur général de Sport dans la Ville | Fondation Bettencourt Schueller

Le but de l'association Sport dans la Ville

Avec « Sport dans la Ville », les jeunes peuvent acquérir plusieurs qualités comme l'engagement, la ténacité, la créativité, l'exigence, la considération vis-à-vis de l'autre et le travail. Philippe Oddou (page web : Philippe-oddou.net) a mis au point un plan basé sur trois principes fondamentaux : aller vers les jeunes, les amener à découvrir un autre monde et travailler sur leur développement personnel. Grâce à Sport dans la Ville, de nombreux jeunes ont pu s'insérer dans la vie sociale. La remise en état des structures d'accueil dans les zones difficiles et la favorisation de la communication sociale font partie des activités que Philippe Oddou s'est fixé avec son association.

Découvrez plusieurs initiatives de Sport dans la Ville : Découverte, L’Apprenti Bus et L dans la Ville

Parrainée par Marie Drucker, « L dans la Ville » assiste les jeunes filles dans leur épanouissement personnel et leur insertion professionnelle. Afin que les adolescents des quartiers défavorisés aient l'opportunité de multiplier leurs aptitudes au niveau de l’expression orale, de la lecture et de l’écriture, Philippe Oddou met en place « L’Apprenti Bus ». Celui-ci leur donne alors accès à différents ateliers. Pour aider les ados dans leur développement personnel, Philippe Oddou mise sur un projet d'échange international et propose des séjours en camps de vacances.

« Entrepreneurs dans la Ville » est un programme mis en place par Philippe Oddou avec l'EMLYON pour assister les ados des quartiers ayant un projet de création d’entreprise. Pour suivre les jeunes, il a fait en sorte qu'il y ait en premier lieu un apprentissage à l'EMLYON et, par la suite, un suivi réalisé par le guide, que celui-ci soit un chef d'entreprise ou un expert confirmé dans son domaine. Philippe Oddou a élaboré l'initiative Job dans la Ville afin de mettre en avant la formation et l'insertion professionnelle des jeunes (à partir de 14 ans).

La philanthropie dans le parcours de Philippe Oddou

Philippe Oddou a conclu un partenariat avec Nicolas Escherman, un compatriote dont il a fait la connaissance alors qu'il était étudiant. Le fondateur de " Sport dans la Ville " est né à Suresnes en 1972. Une classe préparatoire économique et commerciale dans la capitale le mène à l’EMLYON où il obtient son diplôme. À l'âge de 19 ans, Philippe Oddou a participé, avec plusieurs autres étudiants, à la construction d'un établissement scolaire en Inde. Deux ans après, il repart mais, cette fois-ci, pour le Vietnam afin d'enseigner le français pendant quatre mois.

Les valeurs chères à Philippe Oddou peuvent être diffusées auprès des ados via les sports collectifs. Parmi les plus essentielles, il y a la pédagogie, le partage et la transmission. Il a fondé les bases de cette association autour des sports collectifs. Philippe Oddou a été élu entrepreneur sociétal en 2008 grâce aux fruits de son travail. Depuis sa création en 1998, l'association n'a pas cessé d'apporter son aide aux jeunes pour qu'ils s'intègrent plus facilement dans la vie sociale et professionnelle.

C'est avec l'association « Fête le mur » que Philippe Oddou part à la rencontre des jeunes provenant de quartiers difficiles. Créer « Sport dans la Ville » va être la prochaine aventure dans laquelle les deux associés ont choisi de investir juste après « Fête le mur ». Il se rend compte qu’au-delà des différences, on parle le même langage dès qu'on parle de sport. Philippe Oddou est employé de la Banque nationale de Paris lorsqu'il s'engage pour l'association « Fête le mur », parrainée par Yannick Noah.